Genèse du projet

Le projet « ViVaTerr Rance-Emeraude » a été initié en 2015 par une association d’entrepreneurs locaux, le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) Émeraude, à partir d’un groupe de réflexion sur le thème « Economie Vivante au service du territoire ». Ce groupe a permis la rencontre de Patrice Valantin et de David Boixière, alors directeur de l’entreprise Galettes Bertel, fabricant de galettes de sarrasin sur la commune de Pleudihen-sur-Rance et qui recherchait un approvisionnement local en blé noir.

Depuis les années 1960, la Bretagne est passée  d’une culture vivrière à 70 % de blé noir importé des pays de l’Est, de Chine et du Canada. La réflexion sur l’Economie Vivante s’est donc concrétisée par le développement d’une filière de blé noir sur le territoire de Rance-Emeraude.

L’année 2016 a été une année d’expérimentation pour valider la faisabilité et la viabilité économique de cette culture. Elle s’est traduite par la mise en culture de 35ha de blé noir et la production de 30 tonnes de farine.

Les conclusions ont été très favorables, et la viabilité économique confirmée. D’un point de vue environnemental et culturel, l’intérêt est aussi démontré : riverains et touristes retrouvent une culture traditionnelle de la Bretagne, harmonieuse et saine. La nécessité d’aller plus loin sur des aspects qui mêlent économie et biodiversité est également apparue. Les réunions d’échanges qui ont suivi avec la commune ont confirmé la volonté de développer ce projet territorial afin d’en faire un atout pour la reconquête de la biodiversité et la gestion du territoire.

Les commentaires sont clos.